Happy Strasbourg : des Visites Guidées à la Frontière des Initiatives Culturelles Européennes

Happy Strasbourg : free tour devant la cathédrale Gabriel

Happy Strasbourg : organisation de tours à Strasbourg en groupe avec des guides locaux

Strasbourg bénéficie de sa situation géographique exceptionnelle à tous les niveaux : culturelle, touristique et économique ! Ce lieu se trouve donc souvent sur la route des artistes en tournée et des voyageurs curieux. Nous avons rencontré Matthias de l’équipe Happy Strasbourg, pour qui la ville n’a plus aucun secret.

Happy Strasbourg : organisation de visites guidées à Strasbourg en groupe avec des guides locaux

Quelles sont les thématiques de votre équipe et son histoire ?

Son fondateur Gabriel a démarré cette activité seul. Elle a vite pris de l’ampleur, il a donc fait appel un professionnel pour créer le site Happy Strasbourg. On y présente l’actualité touristique de la ville de Strasbourg, les visites guidées ainsi que la biographie de chaque guide. Nous faisons d’une part des free tours, ouverts à tous sur le concept participatif, et d’autre part des visites guidées privées pour des croisiéristes, des tours opérateurs, des particuliers, des écoles ou encore des entreprises diverses et variées en dehors du tourisme. Nous adaptons donc nos visites guidées à tous les moyens de transport : bus, bateaux électriques, à vélo, à pied…

Nous étions les premiers à faire ça à Strasbourg, ce concept n’est pas encore très développé en France. Notre communauté est très internationale : environ 70% d’anglophones, 20% de francophones, et 10% de germanophones.

Quelle est la place de la musique à Strasbourg ?

La ville est assez jeune mais relativement calme au niveau de la vie nocturne. En journée cependant, il y a de nombreuses initiatives culturelles. Nous avons un Opéra National, un conservatoire, une Cité de la Musique et de la Danse, le Palais de la Musique et des Congrès, le Zénith de Strasbourg et beaucoup d’églises, qui se prêtent volontiers aux concerts.

Comme nous sommes situés non loin de l’Allemagne, de la Suisse, du Luxembourg et de la Belgique, nous avons une situation très privilégiée lors des tournées européennes. Cela arrive souvent que l’unique date française de certains artistes soit à Strasbourg pour se rapprocher d’autres lieux de la tournée.

Quelles sont vos festivals préférés dans la région strasbourgeoise ?

Il y a le festival Décibulles, qui se déroule au milieu de la nature dans un esprit très bucolique. Les line up sont très intéressantes, il y a Polo & Pan lors de la dernière édition par exemple. Sinon, il y a un festival d’une très grande renommée qui a lieu à la Petite-Pierre et qui attire les pointures mondiales du jazz : Au Grès du Jazz !

Le Zénith accueille le festival des Artefact, où chaque jour est dédié à un genre musical. L’Ososphère est un festival de musique électronique qui se déroule au bord du Rhin dans des entrepôts vides décorés pour les soirées. Il a notamment accueilli Fritz Kalkbrenner. Une association locale a également créé Le Pelpass festival au bord du Rhin, dont la programmation est très éclectique.

Les nuits électroniques de l’Ososphère

Quel type de prestataires ou organisations peuvent vous contacter ?

Nous travaillons aussi bien avec des croisiéristes, des bus opérateurs, et des écoles internationales (souvent allemandes) qu’avec des professionnels pour des team-buildings, ou des particuliers tels que les familles durant leurs vacances ou des amis pour des enterrements de vie de jeune fille ou jeune homme… Il y a vraiment de tout et ça fait plaisir ! 

Des bons groupes ou musiciens locaux strasbourgeois à conseiller à nos lecteurs ?

J’adore les Fat Badgers, qui font de la musique funk, avec leur leader Léopold Davichi qui a également une carrière solo. Leur musique donne la pêche à tout le monde et nous sommes très fiers de les avoir dans la région !

THE FAT BADGERS ★ Who’s got the Funk?

ll y a également Lyre le Temps, comme vous avait conseillé Julien du site Kapoue.

La crise sanitaire a-t-elle impacté votre activité ? Si oui, comment vous êtes-vous adaptée ?

Elle l’a énormément impacté, car une grande partie de nos clients sont des croisiéristes et il n’y a plus de bateaux de croisière qui circulent actuellement. D’autres facteurs comme, par exemple, les retraités, qui ont peur de sortir de chez eux actuellement, réduisent notre nombre de visiteurs.

Nous sommes également limités par les décrets limitant le nombre de personnes dans l’espace public. Lorsque l’activité avait repris cet été, nous faisions des visites guidées avec 3 ou 4 guides à chaque fois pour ne refuser aucun touriste et client. Nous avons donc travaillé 4 fois plus des bénéfices très limités !

Des projets à partager ?

Nous souhaiterions étendre notre activité de visites guidées au sud de la région Alsace. Nous débutons aussi des partenariats avec des bateaux électriques pour faire découvrir la ville du point de vue de l’eau, ce que les touristiques adorent !

Nous remercions Matthias pour cet échange et nous espérons vous voir durant leurs visites guidées gratuites aux quatre coins de la ville, en bateau ou à vélo ! Si vous souhaitez découvrir d’autres lieux touristiques et culturelles, rendez-vous dans la catégorie Villes Musicales.